RODEMACK

Un peu d'Histoire...

Petite place forte jusqu’au XVIIème siècle, la cité faisait office de sentinelle, à mi-chemin entre Luxembourg-ville et Thionville. Par sa position, le bourg fut l’objet de nombreux conflits entre la France, les Pays-Bas espagnols et l’Empire germanique.

En 1190, Arnould 1er, seigneur de Rodemack, construisit une véritable forteresse à l’emplacement d’un ancien castellum antique, à proximité de la voie romaine.

Au XVIème siècle, les Margraves de Bade puis le gouverneur du Luxembourg firent de la forteresse médiévale une citadelle adaptée à l’artillerie. Au cours du XVIème siècle, les Français essayèrent plusieurs fois de reprendre Rodemack. Ce n’est qu’en 1678 que les français occupèrent définitivement la cité.

Fin XVIIème siècle, Louis XIV y fit installer des casernements pour l’infanterie et une poudrière pour assurer la présence militaire française sur la frontière. Louis XV y construisit une caserne neuve et la chapelle Saint Louis qui témoignent de la vie de la garnison.

Lors des périodes révolutionnaire et napoléonienne, la place continua de jouer son rôle dans la défense frontalière jusqu’en 1815.

Trésor caché de l’est de la France, ce charmant village offre un panel de constructions et fortifications. Le bourg possède aujourd’hui une cinquantaine de maisons anciennes datant du XVIIIème siècle et accueille près de 1200 habitants.

Les Plus Beaux Villages de France®

Aujourd’hui inscrite à l’inventaire des Monuments historiques, Rodemack est classé parmi les « Plus Beaux Villages de France ». C’est en 1977 que Rodemack acquiert le titre de « Village de France », pour devenir en 1987 membre de l’association des « Plus Beaux Villages de France », qui compte aujourd’hui environ 150 villages.

Rodemack et sa Citadelle

Construite sur les soubassements d’un château médiéval fondé par les Seigneurs de Rodemack au XIIème siècle, la Citadelle de Rodemack puise ses racines au Moyen-Âge. Son histoire et son architecture sont marquées par ses nombreuses constructions et restaurations.

Rodemack n’est pas une place forte « classique », de type Vauban, mais une citadelle de type Renaissance pré-bastionnée. Elle présente des spécificités qui ne se rencontrent pas fréquemment dans des ouvrages équivalents et notamment un boulevard d’artillerie et 2 fausses braies (chemin de ronde incorporés à mi-hauteur d’une muraille. Elle possède également un puits à roue profond de 22 mètres et une salle des gardes bien restaurée.

Laissez-vous emporter par des siècles d’histoire militaire et visitez son impressionnante cave Renaissance dotée d’une voûte en berceau.

La famille de Gargan, propriétaire des lieux de 1860 à 2003, transforma le domaine : au début du XXème siècle, l’écurie devint un garage, la poudrière, une chapelle et le fossé nord, un terrain de tennis.

Le parc paysager, constitué par Jeanne de Gargan en 1920 avec des plants ramenés de ses voyages, comprend 41 espèces d’arbres, dont un tiers de résineux et un arbre remarquable : un catalpa.

Le site accueille régulièrement des événements et manifestations culturelles : « Marché aux Vins des Plus Beaux Villages de France® », « Lumières d’hiver », « Rodemack, Cité médiévale en fête ».

À NE PAS MANQUER

Les remparts

Construite par les habitants pour répondre à un besoin grandissant de protection, l’enceinte de la ville date du XIVème siècle. Rebâtie au XVème siècle, en partie détruite en 1673, l’enceinte fût confortée à la fin des XVIIème et XVIIIème siècles. Aujourd’hui 700 mètres de remparts, de 6 à 9 mètres de haut, sont encore visibles. Ils sont équipés d’un chemin de ronde sur une partie du tracé, sur lequel les visiteurs peuvent apprécier la vue sur le jardin et le village. Six tours de flanquement ont été conservées.

La Porte de Sierck

L’enceinte était fermée par deux portes : la Porte de Thionville ou Porte du Luxembourg, aujourd’hui disparue et la Porte de Sierck. Cette porte possède 2 tours en fer à cheval dont l’une est surmontée d’un toit. L’arche, démontée en 1944 pour permettre l’entrée des chars américains dans le village fut reconstruite à l’identique en 1989, sur base d’un croquis de Victor Hugo.

Le jardin médiéval

En vous promenant le long du Faulbach, découvrez ce jardin contemporain d’inspiration monastique du Moyen-Âge, créé par l’Association des Amis des Vieilles Pierres. Réalisé selon un plan géométrique simple, il se compose de 4 espaces : les plantes médicinales, condimentaires et aromatiques, les légumes et cultures utilitaires, et les fleurs.

Vous pourrez l’admirer librement et toute l’année, le long des remparts de la cité médiévale.

Rodemack Cité Médiévale en fête

Chaque année, le village de Rodemack fait un bon dans le temps et s’anime le temps d’un week-end de juin. Un marché médiéval investit toutes les ruelles du village et les artisans (forgeron, vannier, etc.) ou animations (bateleurs, conteurs, troubadours, etc.) enchantent les nombreux visiteurs.

INSTANT DE VIE

Carte_France-CattenomEnvirons

Contactez-nous

Horaires du 1er mai au 30 septembre

  • L’Office de Tourisme est ouvert tous les jours de 09h00 à 12h30 puis de 13h30 à 18h00.

Horaires du 1er octobre au 30 avril

  • L’Office de Tourisme est ouvert du lundi au vendredi de 09h00 à 12h30 puis de 13h30 à 17h00.

Adresse : Place des Baillis, 57570 RODEMACK

Téléphone : +33 (0)3 82 56 00 02

Courriel : otcommunautaire@cc-ce.com